powered by CADENAS

Social Share

Lawrencium (9819 views - Periodic Table Of Elements)

Le lawrencium est un élément chimique, de symbole Lr (anciennement Lw jusqu'en 1963) et de numéro atomique 103. Produit artificiellement en 1961 par Albert Ghiorso, Torbjørn Sikkeland, Almon E. Larsh et Robert M. Latimer (États-Unis), il porte le nom d'Ernest Orlando Lawrence, qui découvrit le principe du cyclotron en 1929.
Go to Article

Lawrencium

Lawrencium

Lawrencium
NobéliumLawrenciumRutherfordium
Lu
   
 
103
Lr
 
               
               
                                   
                                   
                                                               
                                                               
   
                                           
Lr
?
Tableau completTableau étendu
Informations générales
Nom, symbole, numéro Lawrencium, Lr, 103
Famille d'élémentsActinide
Groupe, période, bloc 3, 7, d
No CAS22537-19-5[2]
Propriétés atomiques
Masse atomique[266]
Configuration électronique
[Rn] 7s2 5f14 7p1
Électrons par niveau d’énergie2, 8, 18, 32, 32, 8, 3
Système cristallinHexagonal compact[1]
Propriétés physiques
État ordinaireSolide
Divers
Électronégativité (Pauling)1,3
Énergies d’ionisation
1re : 4,9 eV[3] 2e :1 428,0 kJ·mol-1
3e : 2 219,1 kJ·mol-1
Isotopes les plus stables
Iso AN Période MD Ed PD
MeV
260Lr{syn.}2,7 minα8,04256Md
261Lr{syn.}44 minFS/ε ?
262Lr{syn.}3,6 hε266No
266Lr{syn.}10 hFS
Précautions

Radioélément à activité notable
Directive 67/548/EEC

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

Le lawrencium est un élément chimique, de symbole Lr (anciennement Lw jusqu'en 1963[4]) et de numéro atomique 103. Produit artificiellement en 1961 par Albert Ghiorso, Torbjørn Sikkeland, Almon E. Larsh et Robert M. Latimer (États-Unis), il porte le nom d'Ernest Orlando Lawrence, qui découvrit le principe du cyclotron en 1929.

Synthèse

Il s'agit d'un élément synthétique observé pour la première fois le 14 février 1961 dans le Heavy Ion Linear Accelerator (HILAC) au Lawrence Radiation Laboratory de l'université de Berkeley en bombardant une cible constituée de 3 mg de trois isotopes de californium par des ions de bore 10 et de bore 11 pour produire ce qu'on pensa alors être du 257Lr mais qui s'avéra être en fait du 258Lr :

11
5
B
+ 252
98
Cf
263
103
Lr*
258
103
Lr
+ 5 1
0
n
.

Cette observation fut néanmoins contestée en 1967 par une équipe du JINR à Dubna, dans l'oblast de Moscou, qui montra que l'isotope 257Lr ne pouvait être responsable de la désintégration α à 8,6 MeV avec une période radioactive d'environ 8 s, contrairement à ce qui avait été identifié à Berkeley, mais qu'il s'agissait de l'isotope 258Lr ; ils produisirent également du 256Lr en bombardant une cible d'américium 243 avec des ions d'oxygène 18 :

18
8
O
+ 243
95
Am
261
103
Lr*
256
103
Lr
+ 5 1
0
n
.

Douze isotopes de lawrencium ont été produits à ce jour, de période radioactive allant de 0,36 s pour le 252Lr jusqu'à 11 heures pour le 266Lr[5].

Isotopes

Article détaillé : Isotopes du lawrencium.

12 radioisotopes sont connus, de 252Lr à 266Lr, ainsi qu'un isomère (253mLr). L'isotope a la plus longue durée de vie connue est 266Lr avec une demi-vie de 11 heures. Des demi-vies plus longues sont attendues pour des isotopes plus lourds.

Configuration électronique

La configuration électronique [Rn] 5f14 7s2 7p1 calculée par simulation relativiste[6] fait exception à la règle de Klechkowski, qui prévoirait plutôt [Rn] 5f14 6d1 7s2 ; les calculs eux-mêmes donnent des résultats parfois contradictoires[7], de sorte qu'en l'absence d'une détermination expérimentale il est pour l'heure impossible de trancher entre ces deux options.



This article uses material from the Wikipedia article "Lawrencium", which is released under the Creative Commons Attribution-Share-Alike License 3.0. There is a list of all authors in Wikipedia

Periodic Table Of Elements

element,system,atom,molecule,metal,halogen,noble gas,chemical,chemistry