powered by CADENAS

Social Share

Alliage de titane (12164 views - Material Database)

Les alliages de titane sont des métaux faits de titane et d'autres éléments chimiques. Ils sont légers et ont une forte résistance à la corrosion et aux températures extrêmes. Cependant, le coût élevé des deux matières premières et de leur traitement limite leur production à des applications militaires, la construction d'avions, d'engins spatiaux, la fabrication de dispositifs médicaux, ou des composants tels que les bielles sur des voitures de sport et de certains composants électroniques.
Go to Article

Alliage de titane

Alliage de titane

Les alliages de titane sont des métaux faits de titane et d'autres éléments chimiques. Ils sont légers et ont une forte résistance à la corrosion et aux températures extrêmes. Cependant, le coût élevé des deux matières premières et de leur traitement limite leur production à des applications militaires, la construction d'avions, d'engins spatiaux, la fabrication de dispositifs médicaux, ou des composants tels que les bielles sur des voitures de sport et de certains composants électroniques.

Catégories

Il existe quatre catégories d'alliages de titane[1] :

  • les alliages alpha qui contiennent des éléments neutres alliants comme l'étain et/ou seulement des stabilisateurs alpha comme l'aluminium ou l'oxygène. Ils ne sont pas traitables au chaud. Des exemples en sont[2] : Ti-5AL-2SN-ELI, Ti-8AL-1MO-1V.
  • les alliages alpha-proches (en anglais, near-alpha alloys) contiennent de petites quantités de phase bêta plus ductile. En plus de stabilisateurs alpha, les alliages alpha-proches sont alliés avec 1 à 2 % de stabilisateurs de phase bêta comme le molybdène, le silicium et la vanadium. Des exemples en sont[2] : Ti-6Al-2Sn-4Zr-2Mo, Ti-5Al-5Sn-2Zr-2Mo, IMI 685, Ti 1100.
  • les alliages biphasés alpha-bêta qui sont métastables, incluent généralement des combinaisons de stabilisateurs alpha et bêta, et qui sont traitables à chaud. Des exemples en sont[2] : Ti-6Al-4V, Ti-6Al-4V-ELI, Ti-6Al-6V-2Sn.
  • les alliages bêta et bêta-proches qui sont métastables et contiennent suffisamment de stabilisateurs bêta pour maintenir à température normale la phase bêta quand ils sont trempés. Ils peuvent être aussi mis en solution (traitement thermique) et écrouis pour augmenter leur résistance. Des exemples en sont[2] : Ti-10V-2Fe-3Al, Ti-13V-11Cr-3Al, Ti-8Mo-8V-2Fe-3Al, Bêta C, Ti-15-3.

41xx steelAL-6XNAlGaAlloy 20Aimant AlNiCoAlumelAluminiumAluminium alloyCuproaluminiumAluminium-lithium alloyAmalgame (métallurgie)Argentium sterling silverBronze arséniéArsenical copperBell metalBérylliumBronze au bérylliumBillon (alliage)BirmabrightBismanolBismuthLaitonBrightrayArgent BritanniaBronzeBulat steelCalamine brassFonte (métallurgie)CelestriumChinese silverChromelChromeChromium hydrideCobaltColored goldConstantanCuivreCopper hydrideCopper–tungstenBronze de CorintheCrown goldAcier au creusetCunifeCupronickelCymbal alloysAcier de DamasAlliage de DevardaDoré bullionAlliages d'aluminium pour corroyage#Série 2000 (aluminium cuivre)Dutch metalFer douxÉlectrumElektronÉlinvarFernicoFerroalliagePierre à briquetFerrochromeFerromanganèseFerromolybdèneFerrosiliciumFerrotitaneFerrouraniumField's metalFlorentine bronzeGalfenolGalinstanGalliumLaiton rougeVerreGlucydurOrGoloidGuanín (bronze)GunmetalHaynes InternationalHepatizonHiduminiumAcier rapideHigh-strength low-alloy steelHydronaliumInconelIndiumInvarFerHydrure de ferItalmaKanthalKovarPlombLithiumMagnaliumMagnésiumMagnox (alloy)MangalloyManganinAcier maragingMarine grade stainlessMartensitic stainless steelMegalliumMaillechortMercuryMischmétalMolybdochalkosMonelMu-métalMuntz metalMushet steelNichromeNickelHydrure de nickelMaillechortNitinolNicrosilNisilOr nordiqueDorure#Dorure au mercurePermalloyBronze phosphoreuxFonte brutePinchbeck (alloy)Matière plastiquePlatinum sterlingPlexiglasPlutoniumAlliage plutonium-galliumPotassiumPseudo palladiumReynolds 531rhoditeRhodiumRose's metalSamariumAimant samarium-cobaltSanicro 28ScandiumScandium hydrideShakudōShibuichiArgentSilver steelSodiumNaKSolderSpeculum metalSpiegeleisenSpring steelStaballoyAcier inoxydableAcierStellite (alliage)Argent sterlingStructural steelSupermalloySurgical stainless steelTerfenol-DTerneTibetan silverÉtainTitaneTitanium Beta CTombacAcier à outilsTumbagaPlomb typographiqueUraniumVitalliumAcier CortenMétal de WoodWootzY alloyZeron 100ZincZirconiumHydrure de titaneGum metalTitanium goldNitrure de titaneBabbitt (alloy)BritanniumAlliage plomb-étainQueen's metalWhite metalHydrure d'uranium(III)ZamakZirconium hydrideHydrogèneHéliumBoreAzoteOxygèneFluorMéthaneMezzanine (architecture)Atome

This article uses material from the Wikipedia article "Alliage de titane", which is released under the Creative Commons Attribution-Share-Alike License 3.0. There is a list of all authors in Wikipedia

Material Database

database,rohs,reach,compliancy,directory,listing,information,substance,material,restrictions,data sheet,specification