powered by CADENAS

Social Share

Elektron (10290 views - Material Database)

L’elektron est un alliage de magnésium développé dans l'Empire allemand pendant la Première Guerre mondiale en tant que substitut à l'alliage d'aluminium. L’elektron est exceptionnellement léger et a une densité d'environ 1,8 à comparer à 2,8 pour l'alliage d'aluminium. L’elektron a été utilisé pour fabriquer des bombes incendiaires : l’Elektronbrandbombe B-1E. Une fois mise à feu, elle ne pouvait être éteinte. Elle était si légère que des milliers de bombes pouvaient être transportées par un gros aéroplane, comme le bombardier Zeppelin-Staaken Type R. Elle générait une température si élevée en brûlant qu'elle pouvait pénétrer une plaque de blindage. Elektron est une marque déposée de Magnesium Elektron Limited pour une gamme d'alliages de magnésium. Les alliages incluent des quantités variables de zirconium, d'argent, de zinc, d'aluminium ou de terres rares. Différentes variantes de l'alliage présentent une résistance à la rupture, au fluage, une thermostabilité ou une résistance à la corrosion accrues. Certains de ces alliages sont parfois utilisés dans le domaine aérospatial et la compétition automobile en raison de la densité relativement faible du magnésium.
Go to Article

Elektron

Elektron

Ne doit pas être confondu avec Électrum.

L’elektron est un alliage de magnésium développé dans l'Empire allemand pendant la Première Guerre mondiale en tant que substitut à l'alliage d'aluminium. L’elektron est exceptionnellement léger et a une densité d'environ 1,8 à comparer à 2,8 pour l'alliage d'aluminium[1]. L’elektron a été utilisé pour fabriquer des bombes incendiaires : l’Elektronbrandbombe B-1E. Une fois mise à feu, elle ne pouvait être éteinte. Elle était si légère que des milliers[2] de bombes pouvaient être transportées par un gros aéroplane, comme le bombardier Zeppelin-Staaken Type R. Elle générait une température si élevée en brûlant qu'elle pouvait pénétrer une plaque de blindage[3].

Elektron est une marque déposée de Magnesium Elektron Limited pour une gamme d'alliages de magnésium. Les alliages incluent des quantités variables de zirconium, d'argent, de zinc, d'aluminium ou de terres rares. Différentes variantes de l'alliage présentent une résistance à la rupture, au fluage, une thermostabilité ou une résistance à la corrosion accrues. Certains de ces alliages sont parfois utilisés dans le domaine aérospatial et la compétition automobile en raison de la densité relativement faible du magnésium.


41xx steelAL-6XNAlGaAlloy 20Aimant AlNiCoAluminiumAluminium alloyCuproaluminiumAluminium-lithium alloyBronze arséniéArsenical copperBell metalBérylliumBronze au bérylliumBillon (alliage)BirmabrightBismanolBismuthLaitonBronzeBulat steelCalamine brassFonte (métallurgie)CelestriumChinese silverChromeChromium hydrideCobaltColored goldConstantanCuivreCopper hydrideCopper–tungstenBronze de CorintheCrown goldAcier au creusetCunifeCupronickelCymbal alloysAcier de DamasAlliage de DevardaAlliages d'aluminium pour corroyage#Série 2000 (aluminium cuivre)Dutch metalFer douxÉlectrumÉlinvarFernicoFerroalliagePierre à briquetFerrochromeFerromanganèseFerromolybdèneFerrosiliciumFerrotitaneFerrouraniumField's metalFlorentine bronzeGalfenolGalinstanGalliumLaiton rougeVerreGlucydurOrGuanín (bronze)GunmetalHepatizonHiduminiumAcier rapideHigh-strength low-alloy steelHydronaliumIndiumInvarFerHydrure de ferItalmaKanthalKovarPlombMagnaliumMagnésiumMangalloyManganinAcier maragingMarine grade stainlessMartensitic stainless steelMegalliumMaillechortMercuryMolybdochalkosMuntz metalMushet steelNichromeNickelMaillechortOr nordiqueDorure#Dorure au mercureBronze phosphoreuxFonte brutePinchbeck (alloy)Matière plastiquePlexiglasPlutoniumPotassiumReynolds 531rhoditeRhodiumRose's metalSamariumSanicro 28ScandiumShakudōArgentSilver steelSodiumSolderSpeculum metalSpiegeleisenSpring steelStaballoyAcier inoxydableAcierStellite (alliage)Structural steelSurgical stainless steelTerneÉtainTitaneTombacAcier à outilsTumbagaPlomb typographiqueUraniumVitalliumAcier CortenMétal de WoodWootzY alloyZeron 100ZincZirconiumAmalgame (métallurgie)Magnox (alloy)AlumelBrightrayChromelHaynes InternationalInconelMonelNicrosilNisilNitinolMu-métalPermalloySupermalloyHydrure de nickelAlliage plutonium-galliumNaKMischmétalLithiumTerfenol-DPseudo palladiumScandium hydrideAimant samarium-cobaltArgentium sterling silverArgent BritanniaDoré bullionGoloidPlatinum sterlingShibuichiArgent sterlingTibetan silverTitanium Beta CAlliage de titaneHydrure de titaneGum metalTitanium goldNitrure de titaneBabbitt (alloy)BritanniumAlliage plomb-étainQueen's metalWhite metalHydrure d'uranium(III)ZamakZirconium hydrideHydrogèneHéliumBoreAzoteOxygèneFluorMéthaneMezzanine (architecture)Atome

This article uses material from the Wikipedia article "Elektron", which is released under the Creative Commons Attribution-Share-Alike License 3.0. There is a list of all authors in Wikipedia

Material Database

database,rohs,reach,compliancy,directory,listing,information,substance,material,restrictions,data sheet,specification