powered by CADENAS

Social Share

Staballoy (5402 views - Material Database)

Le staballoy est le nom de deux classes d’alliage métallique différentes. La première est généralement utilisée pour des munitions et l'autre, différente, a été développée pour les tiges de forage. Dans un contexte militaire, Staballoys sont des alliages métalliques contenant une forte proportion d'uranium appauvri avec d'autres métaux, en général du titane ou du molybdène, conçu pour être utilisé dans les pénétrateurs à énergie cinétique (munitions antiblindage). À titre d'exemple, une formulation a une composition de 99,25 % d'uranium appauvri et de 0,75 % de titane. D'autres variantes peuvent avoir 3,5 % de titane. Ces alliages sont environ deux fois plus dense que le plomb. Une alternative aux staballoys pour les pénétrateurs à énergie cinétique est le tungstène, mais il est plus cher, plus difficile à usiner et n'est pas pyrophorique, si bien que la munition n'a pas l'effet incendiaire qui renforce son effet destructeur. Une nouvelle alternative en alliage d'uranium appauvri est le Stakalloy. Staballoy est également le nom d'une catégorie d'aciers inoxydables utilisés pour les tiges de forage pour les plates-formes de forage. Un exemple est l'AG17 Staballoy. Il s'agit d'un matériau différent du Staballoy militaire. Il contient 20,00 % de manganèse, 17,00 % de chrome, 0,30 % de silicium, 0,03 % de carbone, 0,50 % d'azote, et 0,05 % de molybdène, avec une base de fer. Il est non magnétique.
Go to Article

Staballoy

Staballoy

Staballoy

Le staballoy est le nom de deux classes d’alliage métallique différentes. La première est généralement utilisée pour des munitions et l'autre, différente, a été développée pour les tiges de forage.

Dans un contexte militaire, Staballoys sont des alliages métalliques contenant une forte proportion d'uranium appauvri avec d'autres métaux, en général du titane ou du molybdène, conçu pour être utilisé dans les pénétrateurs à énergie cinétique (munitions antiblindage). À titre d'exemple, une formulation a une composition de 99,25 % d'uranium appauvri et de 0,75 % de titane. D'autres variantes peuvent avoir 3,5 % de titane. Ces alliages sont environ deux fois plus dense que le plomb.

Une alternative aux staballoys pour les pénétrateurs à énergie cinétique est le tungstène, mais il est plus cher, plus difficile à usiner et n'est pas pyrophorique, si bien que la munition n'a pas l'effet incendiaire qui renforce son effet destructeur. Une nouvelle alternative en alliage d'uranium appauvri est le Stakalloy.

Staballoy est également le nom d'une catégorie d'aciers inoxydables utilisés pour les tiges de forage pour les plates-formes de forage. Un exemple est l'AG17 Staballoy. Il s'agit d'un matériau différent du Staballoy militaire. Il contient 20,00 % de manganèse, 17,00 % de chrome, 0,30 % de silicium, 0,03 % de carbone, 0,50 % d'azote, et 0,05 % de molybdène, avec une base de fer. Il est non magnétique[1].

Références

  • (en) Trueman E. R., Black S., Read D., « Characterisation of depleted uranium (DU) from an unfired CHARM-3 penetrator », Science of the Total Environment, vol. 327, no 1-3,‎ , p. 337–340 (PMID 15172592, DOI 10.1016/S0048-9697(03)00401-7)
  • (en) [PDF] (en) Pollanen R., Ikaheimonen T. K., Klemola S., Vartti V. P., Vesterbacka K., Ristonmaa S., Honkamaa T., Sipila P., Jokelainen I., Kosunen A., Zilliacus R., Kettunen M., Hokkanen M., « Characterisation of projectiles composed of depleted uranium », Review of tungsten-based kinetic energy penetrator materials, vol. 2-3,‎ , p. 133–142 (lire en ligne)

AlGaAimant AlNiCoAluminiumAluminium alloyCuproaluminiumAluminium-lithium alloyBronze arséniéArsenical copperBell metalBérylliumBronze au bérylliumBillon (alliage)BirmabrightBismanolBismuthLaitonBronzeCalamine brassFonte (métallurgie)Chinese silverChromeChromium hydrideCobaltColored goldConstantanCuivreCopper hydrideCopper–tungstenBronze de CorintheCrown goldCunifeCupronickelCymbal alloysAlliage de DevardaAlliages d'aluminium pour corroyage#Série 2000 (aluminium cuivre)Dutch metalÉlectrumÉlinvarFernicoFerroalliagePierre à briquetFerrochromeFerromanganèseFerromolybdèneFerrosiliciumFerrotitaneFerrouraniumField's metalFlorentine bronzeGalfenolGalinstanGalliumLaiton rougeVerreGlucydurOrGuanín (bronze)GunmetalHepatizonHiduminiumHydronaliumIndiumInvarFerHydrure de ferItalmaKanthalKovarPlombMagnaliumMagnésiumManganinMegalliumMaillechortMercuryMolybdochalkosMuntz metalNichromeNickelMaillechortOr nordiqueDorure#Dorure au mercureBronze phosphoreuxFonte brutePinchbeck (alloy)Matière plastiquePlexiglasPlutoniumPotassiumrhoditeRhodiumRose's metalSamariumScandiumShakudōArgentSodiumSpeculum metalAcier inoxydableAcierStellite (alliage)Structural steelÉtainTitaneTombacTumbagaUraniumVitalliumMétal de WoodY alloyZincZirconiumBulat steelAcier au creuset41xx steelAcier de DamasMangalloyAcier rapideMushet steelAcier maragingHigh-strength low-alloy steelReynolds 531Fer douxSpring steelAL-6XNCelestriumAlloy 20Marine grade stainlessMartensitic stainless steelSanicro 28Surgical stainless steelZeron 100Silver steelAcier à outilsAcier CortenWootzSolderTernePlomb typographiqueElektronAmalgame (métallurgie)Magnox (alloy)AlumelBrightrayChromelHaynes InternationalInconelMonelNicrosilNisilNitinolMu-métalPermalloySupermalloyHydrure de nickelAlliage plutonium-galliumNaKMischmétalLithiumTerfenol-DPseudo palladiumScandium hydrideAimant samarium-cobaltArgentium sterling silverArgent BritanniaDoré bullionGoloidPlatinum sterlingShibuichiArgent sterlingTibetan silverTitanium Beta CAlliage de titaneHydrure de titaneGum metalTitanium goldNitrure de titaneBabbitt (alloy)BritanniumAlliage plomb-étainQueen's metalWhite metalHydrure d'uranium(III)ZamakZirconium hydrideHydrogèneHéliumBoreAzoteOxygèneFluorMéthaneMezzanine (architecture)Atome

This article uses material from the Wikipedia article "Staballoy", which is released under the Creative Commons Attribution-Share-Alike License 3.0. There is a list of all authors in Wikipedia

Material Database

database,rohs,reach,compliancy,directory,listing,information,substance,material,restrictions,data sheet,specification