powered by CADENAS

Social Share

Ferrotitane (6361 views - Material Database)

Le Ferrotitane est un ferroalliage, un composé de fer et de titane dont la teneur en poids en titane se situe entre 20 % et 75 %.
Go to Article

Ferrotitane

Ferrotitane

Ferrotitane

Le Ferrotitane est un ferroalliage, un composé de fer et de titane dont la teneur en poids en titane se situe entre 20 % et 75 %.

Obtention

Initialement produit par aluminothermie, sous une forme pauvre, à partir de minerai de titane (FeTi30%), le ferrotitane a été introduit dans sa forme FeTi70% dans les années 1960 par des producteurs anglais de Sheffield qui cherchaient à mieux valoriser les chutes de titane issu de la fabrication des pièces de moteur d’avion[1]. Les teneurs actuelles en titane les plus fréquentes sont 35 % ou 70 %, selon le procédé d'obtention.

Utilisation en sidérurgie

La principale utilisation du ferrotitane est la sidérurgie[2]. On l'emploie dans les aciéries comme élément d'alliage. En se combinant avec certains éléments chimiques indésirables et fragilisants, notamment l'azote et le soufre, il améliore la ductilité, au prix d'une dégradation de la propreté interne, les composés et oxydes du titane étant insolubles dans l'acier. Les aciers traités au titane sont généralement très peu alliés (leur teneur en titane libre est inférieure à 0,1 %) et destinés à l'emboutissage ou l'étirage. Les aciers traités au titane ne peuvent pas atteindre de épaisseurs très fines à cause du risque de déchirure liés aux oxydes: on les retrouve donc essentiellement dans la construction automobile.

Le ferrotitane est vendu soit en fil fourré, c'est-à-dire protégé à l'intérieur d'un tuyau métallique fusible (21 % de la consommation), soit sous la forme de blocs d'environ 70 mm (69 %)[1]. Ce n'est donc pas, à proprement parler, un alliage, mais plutôt un « ingrédient » destiné à l'obtention d'alliages.

Autres utilisations

Le ferrotitane peut être également vendu en poudre, pour être employé comme carburant dans quelques compositions pyrotechniques.

Des composés de manganèse et de ferrotitane sont également pressentis comme de bon candidats au stockage de l'hydrogène[3].


AlGaAimant AlNiCoAluminiumAluminium alloyCuproaluminiumAluminium-lithium alloyBronze arséniéArsenical copperBell metalBérylliumBronze au bérylliumBillon (alliage)BirmabrightBismanolBismuthLaitonBronzeCalamine brassChinese silverChromeChromium hydrideCobaltColored goldConstantanCuivreCopper hydrideCopper–tungstenBronze de CorintheCrown goldCunifeCupronickelCymbal alloysAlliage de DevardaAlliages d'aluminium pour corroyage#Série 2000 (aluminium cuivre)Dutch metalÉlectrumÉlinvarFernicoFerroalliagePierre à briquetFerrochromeFerromanganèseFerromolybdèneFerrosiliciumField's metalFlorentine bronzeGalfenolGalinstanGalliumLaiton rougeVerreGlucydurOrGuanín (bronze)GunmetalHepatizonHiduminiumHydronaliumIndiumFerItalmaPlombMagnaliumMagnésiumManganinMegalliumMaillechortMercuryMolybdochalkosMuntz metalNichromeNickelMaillechortOr nordiqueDorure#Dorure au mercureBronze phosphoreuxPinchbeck (alloy)Matière plastiquePlexiglasPlutoniumPotassiumrhoditeRhodiumRose's metalSamariumScandiumShakudōArgentSodiumSpeculum metalAcier inoxydableAcierStellite (alliage)Structural steelÉtainTitaneTombacTumbagaUraniumVitalliumMétal de WoodY alloyZincZirconiumFerrouraniumInvarFonte (métallurgie)Hydrure de ferFonte bruteKanthalKovarStaballoySpiegeleisenBulat steelAcier au creuset41xx steelAcier de DamasMangalloyAcier rapideMushet steelAcier maragingHigh-strength low-alloy steelReynolds 531Fer douxSpring steelAL-6XNCelestriumAlloy 20Marine grade stainlessMartensitic stainless steelSanicro 28Surgical stainless steelZeron 100Silver steelAcier à outilsAcier CortenWootzSolderTernePlomb typographiqueElektronAmalgame (métallurgie)Magnox (alloy)AlumelBrightrayChromelHaynes InternationalInconelMonelNicrosilNisilNitinolMu-métalPermalloySupermalloyHydrure de nickelAlliage plutonium-galliumNaKMischmétalLithiumTerfenol-DPseudo palladiumScandium hydrideAimant samarium-cobaltArgentium sterling silverArgent BritanniaDoré bullionGoloidPlatinum sterlingShibuichiArgent sterlingTibetan silverTitanium Beta CAlliage de titaneHydrure de titaneGum metalTitanium goldNitrure de titaneBabbitt (alloy)BritanniumAlliage plomb-étainQueen's metalWhite metalHydrure d'uranium(III)ZamakZirconium hydrideHydrogèneHéliumBoreAzoteOxygèneFluorMéthaneMezzanine (architecture)Atome

This article uses material from the Wikipedia article "Ferrotitane", which is released under the Creative Commons Attribution-Share-Alike License 3.0. There is a list of all authors in Wikipedia

Material Database

database,rohs,reach,compliancy,directory,listing,information,substance,material,restrictions,data sheet,specification